Aller au-delà des chiffres 

Moncton, le 29 octobre 2019 - Le 28 octobre dernier, Radio-Canada Acadie a publié un article au sujet du refus de la clinique 554 de divulguer ou de publier des statistiques sur le nombre d'avortements qu’elle effectue par année. Voici quelques pistes de réflexion :

  • Nous appuyons la clinique 554, mais le problème d’accessibilité aux services d’avortement ne se limite pas qu’à la clinique 554 ;

  • Pour le RFNB, la disponibilité des services à l’avortement ne se limite pas au nombre d’avortements, mais va en fonction des témoignages qu’on reçoit, des vécus et des réalités. Toutes ces perspectives nous démontrent qu’il y a un problème d’accessibilité à travers les hôpitaux de la province ;

  • Bien que nous trouvons dommage de ne pas avoir accès aux données, ce manque au sujet du nombre d’avortements ne démontre pas une absence de besoin ;

  • Les services d’avortement sont des procédures médicales comme les autres, ils doivent être disponibles partout ;

  • En l’absence de l’universalité des soins de santé, particulièrement les services d’avortement, le RFNB se doit de soutenir le maximum de points d’accès. Il faut ouvrir la conversation sur la possibilité d’offrir les services de santé génésique dans des cliniques communautaires.

Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick

236 rue St George, bureau 416
Moncton
Nouveau-Brunswick
E1C 1W1
506-381-2255

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Black Instagram Icon