Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

Le RFNB appelle à la plus grande prudence et dénonce tout comportement misogyne
 

Moncton, le 6 novembre 2017 – Le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) dénonce les comportements misogynes et antiféministes et rappelle que la liberté d’expression n’est pas un chèque en blanc pour l’insulte et la haine.

 

« Un mouvement social qui engendre et soutient des changements sociaux importants ne peut que rencontrer une opposition des mouvements d’opposition. Les mouvements féministes ne font pas exception. Ce type d’expression masculiniste, comme les affiches visant les candidates du Parti Libéral et toute attaque contre les femmes, nous interpelle toutes. », dénonce Maryse Nadeau, présidente du RFNB.

 

Le RFNB condamne ces gestes et rappelle qu’une des plus grandes barrières à l’implication et à la participation des personnes s’identifiant comme femmes dans la sphère publique est la violence qu’elles subissent lorsqu’elles s’affichent publiquement.

 

« Nous avons la responsabilité de repérer et de dénoncer les dangers de discours haineux. Nous avons également besoin de nous solidariser avec les féministes qui sont visées par de telles attaques au nom de l’égalité entre toutes. Dans toute liberté, il y a une responsabilité. Lorsqu’on parle de liberté d’expression, il y a le devoir de participer au débat et de le faire progresser », ajoute Nelly Dennene, directrice générale du RFNB.

 

Le RFNB appelle donc à la plus grande prudence et dénonce ces propos qui sont empreints de mépris, d’agressivité et de tentatives d’intimidation. Cela constitue une inadmissible violence contre les femmes.

 

-30-

Le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) a pour mission de faire valoir les intérêts des femmes francophones du Nouveau-Brunswick dans toute leur diversité, de faire de l’action politique revendicatrice et de se mobiliser pour la défense et la promotion des droits des femmes, à partir d’une analyse féministe.

 

 

Pour information ou demande d’entrevue :

Nelly Dennene, directrice générale

Regroupement féministe du N.-B.

(506) 381-2255

nelly.dennene@rfnb.ca

Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick

236 rue St George, bureau 416
Moncton
Nouveau-Brunswick
E1C 1W1
506-381-2255

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Black Instagram Icon