Pourquoi #enavantToutes ?

Femmes et pouvoir économique : pour une redistribution équitable
#EnavantToutes

Lancé en 2015, ce projet, financé par Condition féminine Canada, vise à améliorer la représentation des femmes francophones et acadiennes au niveau des instances décisionnelles au Nouveau-Brunswick. Dans une perspective de reconnaissance et de redistribution, le RFNB veut outiller les organismes partenaires francophones par le biais de formations et la distribution d’un guide de bonnes pratiques afin que les femmes puissent contribuer à la prospérité de l’Acadie.

 « La mise en oeuvre de pratiques concrètes d’égalité des genres a pour but la représentation et la participation égale des femmes au sein des organismes et des entreprises. Ces pratiques permettent de développer des outils qui aident à prendre conscience des inégalités entre les femmes et les hommes et d’y remédier. » - Tiré du Guide de bonnes pratiques, RFNB, 2017.

« Il subsiste encore une discrimination à l’emploi, renforcé notamment par les stéréotypes de genre. Ces derniers renvoient à la perception donnée des différences entre les femmes et les hommes. Par exemple, le stéréotype associant le poste de dirigeant à la masculinité représente un des obstacles majeurs à la présence des femmes aux postes décisionnels.

Plusieurs recherches ont abordé les obstacles auxquels des femmes ayant réussi à monter les échelons jusqu’à la haute direction des organisations sont confrontées. Au nombre de ceux-ci, il y a

  • l’impossibilité de concilier la charge de travail trop lourde des postes de niveau supérieur à leur famille et leurs autres responsabilités. Des études notent que les vice-présidents (hommes) ne mentionnent pas de tel obstacle en raison du partage de leurs responsabilités familiales avec leur conjointe qui assumait la principale part[1].

  • Les femmes ont plus de difficultés à se construire une crédibilité professionnelle et personnelle que les hommes.

  • On dénote une culture organisationnelle encore associée à ce qui est :

    • des comités de sélection composés majoritairement, voire uniquement d’hommes;

    • Certaines exigences préalables pour postuler à un poste de cadre, comme un nombre d’années d’expérience trop élevé, des horaires peu flexibles. Des exigences qu’elles estiment parfois inutiles, voire discriminatoires;

    • l’habitude d’exiger un nombre d’années d’expérience très ou trop élevé;

    • un mode d’attribution de postes non transparent (cooptation pour les hommes versus processus normal de recrutement public pour les femmes)[2].

 

[1] Voir Sophia Belghiti-Mahut, Claire Dambrin et Caroline Lambert, « L’égalité hommes-femmes aux postes de direction n’est qu’une question de temps », La Dévouverte, 2008, 280p. ;

Hélène Lee-Gosselin et Hawo Ann,  Op.cit. 2011.

[2] Ibid, p.16. 

- Tiré du Guide de bonnes pratiques, RFNB, 2017.

Étapes du projet

Automne 2017 - Groupes focus

Des groupes de discussion avec des femmes acadiennes et francophones qui occupent ou qui aspirent à occuper un poste décisionnel (rémunéré ou non) à travers la province ont eu lieu pour mieux connaître les barrières pour les femmes francophones et acadiennes pour accéder à des postes décisionnels. 

Formations

Dans le cadre du projet #enavantToutes, le RFNB offre des formations à des entreprises et des institutions dans le but de rendre leur milieu de travail plus égalitaire et pour contrer les barrières pour les femmes de ces milieux de travail pour accéder à des postes décisionnels.

Développement d'outils

L’équipe du RFNB travaille très fort sur l’élaboration d’outils dans le cadre de ce projet. Ces outil, qui serviront à assister les gens qui souhaitent rendre leur milieu de travail plus égalitaires, seront dévoilés à l’automne 2018.

À venir dans le projet #enavantToutes :

  • Semaine thème sur les médias sociaux, 9 au 15 mai 2018

  • Formalisation des changements de politiques avec partenaires

  • Lancement officiel des outils, automne 2018

  • Évaluation finale du projet, décembre 2018

Dance le cadre du projet #enavantToutes , le RFNB cherche à accompagner des entreprise avec les éléments suivants :

Pour en savoir plus, on vous invite de contacter

Christine Griffin à l'adresse courriel christine.griffin@rfnb.ca ou par téléphone au (506) 381-2255

Lancement #EnAvantToutes - 3 octobre 2018

Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick

236 rue St George, bureau 416
Moncton
Nouveau-Brunswick
E1C 1W1
506-381-2255

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Black Instagram Icon