Projets actuels et passés

 
Projets actuels
 
#8marsNB
 
#EnAvantToutes
#ConsentementUdeM
 
Femmes et participation politique
Projets passés
Femmes et médias en Acadie
On est prêtes ! Femmes et politique municipale
Sommet des femmes 2014 et 2019
Cartes postales #En2018JeMaffiche
Semaine de l'égalité entre les genres  2018
Semaine de l'égalité entre les genres 2019

Descriptions des projets

#ConsentementUdeM
Le RFNB est heureux de s’associer à la FÉÉCUM, à Carrefour pour femmes et aux associations étudiantes du campus de Moncton afin de mener campagne axée sur la création d’une culture du consentement. « ConsentementUdeM » utilise une approche axée vers les témoins afin que les étudiantes et étudiants des trois campus de l’Université de Moncton puissent non seulement reconnaître et intervenir en contexte de violence à caractère sexuel, mais soient également en mesure de contribuer à une culture du consentement.
 
Culture du consentement : C’est une culture dans laquelle la notion prédominante de la sexualité est axée sur le consentement mutuel. C’est une culture qui ne force personne à faire quoi que ce soit, qui respecte l’autonomie corporelle, et qui croit que la personne elle-même est toujours la mieux placée pour déterminer ses propres désirs et besoins. Le consentement à toute activité est continuel, donné sans contrainte, éclairé et enthousiaste.
- Retour au haut de la page -
Femmes et médias en Acadie

Ce projet d’une durée de trois ans avait pour but d'améliorer la représentation des femmes dans la couverture d’actualité des médias au Nouveau-Brunswick francophone. Il comportait trois activités principales :

  1. à travers de la formation et du mentorat, travailler avec des femmes francophones du N.-B. qui ont une expertise à partager afin qu’elles deviennent des intervenantes médiatiques;

  2. sensibiliser et outiller les journalistes francophones afin qu’ils et elles puissent refléter une représentation plus équitable des femmes dans leur couverture de l’actualité;

  3. analyser la représentation des femmes dans les médias acadiens afin de faire le point sur la question et d’évaluer l’impact du projet.


Ce projet avait donc pour but d’augmenter et d’améliorer la capacité de leadership des femmes francophones du Nouveau-Brunswick afin qu’elles puissent améliorer leur représentation dans la couverture d’actualité des médias acadiens. Pour ce faire, des ressources ont été offerte pour permettre d’accroître les habiletés et les capacités de leadership et d’intervention de femmes leaders dans les domaines communautaire, universitaire et du journalisme afin d’identifier et de surmonter leurs obstacles à la pleine participation des femmes dans la couverture médiatique de l’actualité en Acadie du Nouveau-Brunswick.

 

Le projet a débuté en avril 2012 et s’est échelonné sur trois ans. Plusieurs étapes seront réalisées durant cette période :

  • Outiller des femmes francophones à devenir des intervenantes médiatiques par le biais d’ateliers d’une journée offerts dans 6 localités du Nouveau-Brunswick et d’un atelier offert en Nouvelle-Écosse ;

  • Aider des femmes à acquérir les connaissances nécessaires pour organiser des conférences de presse ou rédiger des textes destinés aux médias, par le biais de 2 ateliers sur la création d’une nouvelle ;

  • Permettre aux femmes de développer des contacts par la création d’un réseau de mentorat ;

  • Permettre aux femmes de se tenir au courant des dernières nouvelles et d’avoir accès à des ressources par le biais d’un site web dédié au projet des femmes et des médias en Acadie ;

  • Outiller les journalistes de la province grâce à la création et à la distribution d’une liste des intervenantes médiatiques nouvellement formées;

  • Permettre aux journalistes de se familiariser avec le projet et les nouvelles ressources qui leur seront accessibles en leur offrant une présentation axée sur la sensibilisation ; et

  • S’assurer que les activités entreprises par le biais de ce projet ont un impact sérieux et substantiel en réalisant une deuxième Analyse de la représentation des femmes dans les médias.

Voici un document de quelques pages, qui résume les enjeux qui nous tiennent à cœur dans ce projet. Ce document, que vous pouvez imprimer ou distribuer, vous permettra d'en savoir davantage à propos de nos objectifs et des activités du projet : Document d'information sur le projet Femmes et médias en Acadie.

Lien vers des ressources en lien avec les femmes et les médias.

- Retour au haut de la page -

On est prêtes ! Femmes et politique municipale

La campagne incitait les femmes à se présenter aux prochaines élections et parlait également de l’importance pour la population de réfléchir à la diversité sur les conseils municipaux afin de se rapprocher davantage de la parité des genres autour de la table des conseils municipaux. Il s'agissait d'une collaboration entre le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB), l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) et la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB).

Les buts de la campagne :

  • Encourager les femmes à se porter candidates aux élections municipales de 2016.

  • Mettre en lumière les obstacles à cette implication.

  • Réfléchir sur la socialisation des filles et des garçons pour atteindre cet équilibre.

  • Partager ces réflexions avec l’ensemble de la société néo-brunswickoise.

 

Objectif du projet :

  • Augmenter la participation inclusive des femmes à la vie municipale, afin qu’elles puissent améliorer leur représentation politique et contribuer à l’essor de leur communauté.

  •  Sensibiliser et outiller les municipalités, les communautés, ainsi que les femmes elles-mêmes, et augmenter leur capacités à identifier et surmonter les obstacles à la pleine participation des femmes qui sont présents dans leurs contextes spécifiques.

Lien vers des ressources au sujet des femmes et la politique.

- Retour au haut de la page -

Sommet des femmes 2014
Le 5e Sommet des femmes en Acadie a eu lieu à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, du 17 au 19 août 2014. Organisé grâce à la collaboration du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick et du Congrès mondial acadien 2014, le Sommet des femmes est un évènement rassembleur d'envergure internationale, organisé pour et par les femmes afin de débattre des questions et des enjeux qui les préoccupent. Sous le thème  Partout, les femmes décident les femmes agissent! , la 5e édition du Sommet a permis à plus de 300 femmes d'échanger, de se concerter, de célébrer et d'agir!

Le Sommet des femmes a débuté le 17 août en soirée avec une conférence de marque où nos invitées spéciales, Lyse Doucet, Alexa Conradi et Aldéa Landry, ont discuté sur le thème de la représentation et la participation des femmes aux processus de prise de décision. Dans un environnement animé et énergisant; des grandes jasettes, ateliers, table rondes, conférences, cercles de la parole et un World Café ont été offerts lors de la journée du 18 et la matinée du 19 août. Des volets culturels et médias sociaux faisaient également partie des activités. Le Sommet était ponctué de plénières interactives qui ont permis aux participantes de décider et d'agir ensemble. Pour clôturer l'évènement, les participantes étaient invitées à participer à une marche en direction de la Première Nation Malécite du Madawaska, une communauté où le Conseil de bande est composé uniquement de femmes. Un léger goûter de nourriture traditionnelle Malécite était servi à l'arrivée des participantes.

Les participantes ont eu l'occasion de créer une Déclaration du Sommet des femmes afin de faire rayonner leur vision d'une nouvelle Acadie où Partout les femmes décident... les femmes agissent!

Lien vers des ressources développées dans le cadre du Sommet des femmes 2014

Sommet des femmes 2019

La 6e édition du Sommet des femmes a eu lieue les 11 et 12 août derniers à Bloomfield, à l'Île-du-Prince-Édouard en collaboration avec l'organisation Actions Femmes Île-du-Prince-Édouard. Le Sommet des femmes 2019 a comme thème "L'Acadie REpensée : le féminisme et l'égalité des genres en Acadie", ce qui décrit le besoin de considérer notre histoire, notre culture, nos communautés et le futur de l'Acadie sous une lentille féministe. La 6e édition a été conçue avec le postulat qu'une grande partie de la culture acadienne n'a pas été analysée publiquement avec cette perspective. Nous savons que les contributions apportées à la société acadienne ont été largement attribuées aux hommes. Le Sommet des femmes est une occasion d'agir sur les inégalités qui persistent encore en Acadie. Le sexisme, le racisme, le classicisme, l'homophobie, la transphobie et toutes les intersections de ces formes de discrimination doivent être prises en considération pour pouvoir être résolues. Nos communautés sont résilientes et dynamiques, mais elles n'échappent pas aux problèmes du système patriarcal dans lequel elles évoluent. 

Voilà, donc, l'idée de REpenser l'Acadie : ré-imaginer radicalement notre collectivité pour qu'elle soit égalitaire, féministe et que toutes les personnes aient les mêmes chances, peu importe leur genre! 

Priorisant l'accessibilité, l'inclusion et la diversité, le Sommet des femmes 2019 a ainsi mis à l'avant-plan le féminisme et l'égalité entre les genres et ce, dans différents secteurs d'activités tels que la participation citoyenne, la sphère politique, le milieu économique, la santé et le mieux-être et l'éducation. Le Sommet des femmes 2019 fut un moment de rassemblement pour réfléchir, discuter et jeter les bases d'une démarche concrète dont l'aboutissement sera un plan d'action triennal (2020-2023) sur l'égalité entre les genres en Acadie. 

Lien vers la page web du Sommet des femmes 2019 

 
 
- Retour au haut de la page -
 
 
 
 
 

Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick

236 rue St George, bureau 416
Moncton
Nouveau-Brunswick
E1C 1W1
506-381-2255

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Black Instagram Icon