#agressionnondénoncée2016

quelque chose bat la chamade

dans ton silence commotion je perds sans connaissance

ton silence acouphène comme du speed metal jour et nuit

quelque chose bat la chamade

(j’ai huché si fort chère – je peux juste pas le faire à ta place)

veux-tu qu’on le fasse ensemble on va hurler ensemble et puis je lacerai tes gants tes gants de boxe fille

(j’ai huché si fo

rt chère – je peux juste pas le faire à ta place)

tu écraseras des faces tu feras ça dans le ring s’il le faut je vais t’aider à distance de bras un uppercut est si vite arrivé

(j’ai huché si fort chère – je peux juste pas le faire à ta place)

moi je t’offrirai à boire et t’essuierai le front comme j’essuie tes larmes et le sang

(on te dit de te taire de répondre aux questions aux attaques surtout coups de genoux coups de barre

la vérité devient molle comme une ploye les yeux tournés vers le ciel vide)

mais ton silence ton maudit silence j’ai envie de t’aider à le *friggin* briser. go.

(j’ai huché si fort chère – je peux juste pas le faire à ta place)

on va rompre les digues ensemble on va casser les dents de ton mutisme ensemble cette mâchoire qui te broie te brise t’avale et t’enferme

(quelque chose bat la chamade – la chamaille)

à coups de points d’orgue, à ton rythme dans la face de la musique qui joue toujours des riffs mâles à ta place

(j’ai huché si fort chère – je peux juste pas le faire à ta place)

on va dire non – ensemble jusqu’à ce qu’ils comprennent dans leur chair la violence de ta féminité martyrisée

transfigurée

(j’ai huché si fort chère – je peux juste pas le faire à ta place – je peux pas et je veux pas : huche. c’est toi qui va battre la chamade de ta vie astheure)

Sébastien Lord-Émard, de Moncton, est chargé de projets aux éditions Bouton d’or Acadie. Ses études en philosophie et son amour de l’Acadie alimentent son militantisme autour de divers enjeux sociaux. Les études féministes, et les questions relatives à la dénonciation de la violence sexuelle, l’inspirent tout particulièrement.

- Retour au Blogue de résistance féministe -

Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick

236 rue St George, bureau 315
Moncton
Nouveau-Brunswick
E1C 1W1
506-381-2255

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Instagram