Marche pour le climat de Moncton

Ce texte fut rédigé et prononcé par Geneviève L. Latour dans le cadre de la Marche pour le climat tenue à Moncton le 27 septembre 2019.

 

Bonjour, je suis Geneviève Latour, directrice générale de Carrefour pour femmes. Je suis ici à titre personnelle et professionnelle. À titre personnelle, puisque je suis éco-féministe. Je souhaite l’abolition du système économique mondial actuel basé sur l’appropriation et l’exploitation sans limite des femmes, des minorités de genre, des personnes vulnérables et des ressources naturelles. Ce système, qui exacerbe les inégalités entre les riches et les pauvres, entre les genres et entre les peuples, doit sombrer.

 

I’m also here for the child in my belly. To give them a future where they can say “My mom was part of this movement. My parents were part of the group that acted and brought change”. I want to make sure I do everything in my power to provide a future worth fighting for, for my child, but also for the next 7 generations.

 

Je ne suis pas seulement ici à titre personnel. Je crois fondamentalement que Carrefour pour femmes a sa place et doit être présent aujourd’hui. Je marcherai donc avec notre bannière pour toutes les femmes violentées et agressées sexuellement en lien avec l’exploitation des ressources naturelles (ex. industries minière et énergétique).

 

I’m walking today, in solidarity with First Nations people, Indigenous women in particular who share a sacred connection to the spirit of water through their role as child bearers and have particular responsibilities to protect and nurture water.

 

Je marcherai en solidarité avec les populations racisées, qui sont souvent les premières victimes des catastrophes climatiques et qui reçoivent le moins de soutien dans l’après-coup de ces catastrophes.

 

I’m walking with Moncton’s homeless population who, with the climate crisis driving all kinds of extreme weather, often suffer its impacts disproportionately and unfairly.

 

Je marcherai en gardant en tête les personnes en situation de pauvreté, qui souffrent notamment d’insécurité alimentaire en raison des changements climatique. Malheureusement, la perspective de classe reste souvent absente du débat sur le climat, surtout lorsqu’on adopte un discours qui individualise la responsabilité du changement climatique.

 

I’m walking for people whose mental health is affected, either because of extreme weather events or the existential dread of climate change.

 

Pour moi, c’est ça la marche pour le climat. Il s’agit d’une marche inclusive, qui dénonce et revendique divers enjeux qui touchent la justice environnementale et la justice sociale. D’ailleurs, pour moi, c’est ça le féminisme. 

 

I will let other speakers share what we can do and actions we can take to make sure that the impacts of this march continue after today. What I want to leave with you is the way I think we should all live our feminism and our climate activism. 

 

Our feminism and our climate activism has to be fat positive, anti-racist, anti-colonial, transinclusive, prochoice, anti-ableist, anti-ageist and against classism and misogyny. 

 

Notre féminisme et notre militantisme écologique se doit d’être fat-positif, anti-raciste, anti-colonialiste, trans-inclusif, pro-choix, anti-capacististe, anti-agiste, et contre le classisme et la misogynie.

 

Merci!

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick

236 rue St George, bureau 315
Moncton
Nouveau-Brunswick
E1C 1W1
506-381-2255

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Black Instagram Icon